SOA – Bateau de voyage

SOA – Bateau de voyage

SOA – AUSTRAL 45/47′ – BATEAU DE VOYAGE

Ci-dessus : Soa sous spi asymétrique et GV

Premier bord entre La Rochelle et Ré 2014 (merci Guy)
Mouillage – Joao Pesoa – Brésil – 2019

Soa, nom d’origine malgache (« bon » et « bien ») – Tonga soa : bienvenue

Austral 45′, nom déposé et homologué CE du modèle

Soa a été conçu pour voyager durablement. Que peut-on attendre d’un bateau de voyage ? De mon point de vue :

  • Un bateau sûr, costaud, rapide, facile à manœuvrer y compris seul, remontant bien au vent
  • Un bateau autonome (eau, électricité, gazole, gaz), propre, disposant d’un grand volume de stockage
  • Un bateau confortable, agréable à vivre et bien équipé à l’intérieur comma à l’extérieur

Un bateau sûr, costaud, rapide, facile à manœuvrer y compris seul, remontant bien au vent

Monocoque pour la sûreté (c’est un point de vue) ; biquille pour la raideur à la toile, le cap, se poser si besoin (sans l’inconvénient de la dérive et de son puits) ; poste de barre et cockpit parfaitement protégés ; points d’ancrage pour les longes de harnais dans le cockpit ; mains courantes rigides ; toutes voiles sur enrouleur, toutes manœuvres revenant au cockpit ; jupe arrière ; deux pilotes automatiques ; trois systèmes électroniques totalement indépendants de navigation…

Un bateau autonome (eau, électricité, gazole, gaz), propre, disposant d’un grand volume de stockage

L’eau est sans doute l’élément le plus essentiel. En complément des ravitaillements possibles à quai, la production d’eau douce est assurée par un dessalinisateur Spectra 60 litres/heure. Le stockage s’effectue dans trois réservoirs indépendants (250+250+80 litres) et un chauffe-eau Vétus (55 litres). L’eau de mer est utilisée pour l’un des robinets de l’évier, pour les WC, pour le cockpit. Eau chaude gratuite avec les douches solaires sous pression de Décathlon.

Dans les lieux où cela est nécessaire, les eaux noires (WC) sont stockées dans un réservoir dédié de 85 litres.

L’électricité est également essentielle (électronique, pilote, frigo, éclairage…). La production électrique est diversifiée entre énergie douce et moins douce :

  • Six panneaux solaires de 100 Watts chacun (ils couvrent tous les besoins au mouillage et en navigation à la journée) ; un hydrogénérateur Watt&Sea ;
  • L’alternateur du moteur 80Ah ; la génératrice couplée au moteur 3000 Watts

Le stockage électrique s’opère via trois ensembles distincts :

  • Le parc de servitude : quatre batteries de 200 Ah
  • Le parc propulseur d’étrave/guindeau : deux batteries de 120 Ah
  • La batterie moteur (qui peut être couplée avec le parc servitude) : 120 Ah

Cette configuration électrique fait que le moteur n’est quasiment jamais utilisé en complément.

Dans ce domaine, sur les conseils des techniciens-navigateurs de chez Pochon, j’ai fait le choix d’exclure éolienne (bruit, faible production au portant, danger) et congélateur (dévoreur d’énergie).

La navigation au moteur est parfois utile voire indispensable (ports, pétole…). Pour permettre une autonomie de route la plus large possible (transatlantique ou autres), la contenance du réservoir de gazole est de 800 litres. Deux bidons de 20 litres chacun sont également à bord.

Deux bouteilles de gaz de 13 kg chacune autorisent, en moyenne, huit mois d’autonomie.

Côté stockage, Soa dispose d’une soute avant (chaine ancre, deuxième mouillage complet, spi, pare-battages…) et d’un coffre arrière occupant un tiers de l’espace, accessible depuis le cockpit (VTT, hydrogénérateur, cordages…).

À l’intérieur, outre de très nombreux rangements, équipets, penderie, dessous de planchers, l’espace situé sous le carré est aménagé pour le stockage (caisses notamment).

Un bateau confortable, agréable à vivre et bien équipé à l’intérieur comme à l’extérieur

À l’intérieur :

Souhaitant un intérieur clair et lumineux, le choix des boiseries s’est porté sur le chêne clair. À l’inverse, par contraste, les planchers sont en wengé (bois imputrescible et dur de couleur noire veinée) d’origine africaine. Les coussins sont habillés de tissu de marque, XXX, couleur Arizona. Des tapis marocains (Essaouira) complètent l’ensemble.

Afin de disposer d’espaces conséquents pour le carré et la cuisine, le choix de deux cabines et d’une seule salle d’eau a été fait. Cette dernière dispose d’une douche « comme à la maison » permettant de ne pas tout inonder. Le carré (2,70 m) et sa table repliable en chêne et wengé accueille confortablement sept à huit convives. Il possède une vision réellement panoramique, ce qui est rarissime sur les monocoques (plaisir et sécurité au mouillage comme en navigation). La cuisine est, elle-aussi, digne d’un appartement (2,70 m, grand évier, grand plan de travail facile d’entretien ne craignant ni le chaud, ni les chocs), gazinière Force 10 (le top !), réfrigérateur de 190 litres, seize tiroirs, un vaisselier où chaque élément est bloqué à sa place… Pour le confort et la pratique, une machine à laver le linge de 3 kg…

Chacune des cabines dispose d’un vrai lit standard de 1,90 x 1,40 m. Celui de la cabine avant est accessible des deux côtés (pas de gêne quand on dort à deux). La cabine arrière dispose, en complément, d’une couchette haute séparée.

À l’extérieur :

Des passe-avants larges et sécurisés permettant des déplacements faciles et sûrs quand nécessaire.

Un cockpit spacieux (2,70 x 2,20 m), confortable et parfaitement abrité. La barre située contre le rouf le dégage entièrement. L’ensemble est idéalement protégé par la casquette et le bimini rigide (pluie, soleil). Des toiles latérales pouvant être utilisées de différentes façons, complètent le tout. La table repliable est en teck (1,10 m).

La jupe autorise un accès des plus faciles à l’eau comme à l’annexe, ce qui est particulièrement pratique.

LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS

Menuiserie Intérieure

En chêne et wengé, belle finition, marqueterie et arrondis.

Vernis et peinture bi-composant passé au pistolet.

Intérieur des placards en formica blanc mat.

Tiroirs sur glissières à roulement à bille.

Hauteur sous barrot minimum dans tout le bateau 1,80 m.

Isolation totale du bateau par mousse polyuréthane projetée, épaisseur 60 mm, sur coque, pont, roof, cloison étanche.

Le bateau est équipé de moustiquaires, atout précieux pour bon nombre de pays.

Les panneaux de pont de la cabine avant sont équipés de barre anti intrusion.


Cuisine

Une vraie cuisine grand confort… 2,70 m de long hors réfrigérateur, plan de travail de 95 cm, quatorze tiroirs, réfrigérateur grand format, gazinière haut de gamme très performante, vaisselier… etc.

Un évier grand format 40 x 50 cm, profondeur 18 cm équipé de deux mitigeurs :

  • Robinet 1 (deux sorties utilisées) : eau douce chaude et froide courante + eau de boisson.
  • Robinet 2 (deux sorties, une seule utilisée) : eau de mer.

Poubelles (tri) sous évier.

Tous les tiroirs sont en PVC blanc, sur glissières à billes.

Gazinière Force 10 (la Rolls) toute inox, trois feux + four + grill + allumage piezzo-électrique.

Rangement adapté pour chaque ustensile y compris casseroles et cocotte-minute.

Stockages aménagés sous tous les planchers.

Réfrigérateur de 190 litres, habillage PVC, accès frontal (comme à la maison). Compresseur à eau refroidi par circuit étanche intégré à la coque (liquide de refroidissement). Fonctionne y compris lorsque le bateau est à terre.

Machine à laver le linge Electrolux 3 kg.

Carré

Très grand et très confortable (2,70 x 1,80 m) le carré possède une vue panoramique sur 180°. Trois marches (seulement) permettent d’y accéder depuis le cockpit. Équipé d’une table repliable marquetée pour huit convives, très bien ventilé, il est extrêmement agréable en mer comme au mouillage.

Deux toiles extérieures faciles à mettre en place sur le vitrage du rouf, sont prévues pour les forts ensoleillement ou regards indiscrets en marina. Un jeu est perforé et permet de voir au travers l’autre est totalement opaque.

Un panneau frontal (avant), deux panneaux de pont, cinq panneaux latéraux assurent une excellente ventilation.

La sellerie est en équivalent Bultex.

Sous les banquettes plusieurs coffres de stockage.

Bibliothèque et bar intégrés.

Table à cartes tournée vers l’avant du bateau avec siège pivotant et enveloppant. Elle reçoit la centrale de navigation Garmin ainsi que les répétiteurs et autres appareils électroniques… commande pilote, VHF, centrale météo, auto-radio-DVD Fusion…

Cabine avant propriétaire

Volume digne d’un bateau de 60 pieds m’a-t-on dit !

Accessible par les deux côtés, le lit est d’une dimension standard : 1,40 x 1,90 m. Matelas en latex.

Trois panneaux de pont assurent l’aération et en font une cabine extrêmement appréciable sous les tropiques. Les deux plus grands sont sécurisés par des barres inox anti-effraction ce qui permet de les laisser ouverts et de dormir tranquille.

Le lit est posé sur un sommier fait de lattes de bois, pour une meilleure aération. Ce sommier monté sur charnières donne accès à un très grand coffre.

Outre l’espace de rangements en tête de lit, la cabine est équipée d’une penderie et de quatre placards.

Deux assises avec coffres intégrés sont placées de chaque côté du pied de lit.

L’armoire des connexions électriques se trouve à l’entrée de la cabine.

Cabine arrière

Elle est équipée d’un lit standard avec sommier en lattes de bois (1,40 x 1,90 m) et d’une couchette haute. Les matelas sont en équivalent Bultex.

Quatre panneaux latéraux assurent l’aération.

Grand coffre sous le lit, placard latéral.

Salle d’eau

D’une conception très pratique elle se compose d’un plan lavabo (mitigeur eau froide/chaude), d’un WC électrique Sanimarin, d’une très spacieuse cabine de douche séparée traitée époxy pour l’étanchéité et un entretien facile (mitigeur thermostatique eau froide/chaude). Un grand miroir, complète l’ensemble.

Placard, équipets de rangements, trois tiroirs.

Deux panneaux de pont pour l’aération.

Espace technique

Situé sous le carré, cet espace est accessible par la cabine arrière. Il accueille :

  • L’ensemble des matériels électriques
  • L’accès au système de barre
  • Le réservoir (100 litres) d’eau de boisson
  • Le dessalinisateur
  • De très nombreux rangements
  • Un accès latéral au moteur
  • Le réservoir d’eau noires (85 litres)

LE COCKPIT

Spacieux (2,70 x 2,20 m) et confortable, il est protégé par la casquette en dur et le bimini rigide qui le recouvre entièrement. Deux toiles latérales permettent de le protéger de la pluie et du soleil.

Le poste de barre placé contre le rouf le dégage entièrement.

La table pliante (teck massif) permet d’attabler six convives.

Il donne directement accès à la jupe arrière et au coffre arrière tribord.

Les six panneaux solaires du bord sont fixés sur le bimini.

Poste de barre et descente à l’avant du cockpit

LES SOUTES ET COFFRES

La soute avant

Elle permet le rangement :

  • Du deuxième mouillage (Spade 25 kg), de ses 20 m de chaîne et de son cablot
  • Du spinnaker
  • Des bouts, amarres, pare-battage…

On y trouve également :

  • La baille à mouillage + guindeau
  • Le propulseur d’étrave MaxPower 125 (deux hélices sur tunnel)
  • Les deux batteries d’alimentation (2 x 105 Ah)

Le coffre tribord arrière

Très, très grand coffre… VTT, hydrogénérateur, bidons de stockage, bouts et amarres, câbles électriques…

Il donne accès au secteur de barre

Le coffre à gaz

Accessible depuis la jupe, il permet le stockage de deux bouteilles de 13 kg.

LA JUPE ARRIÈRE – L’ARCEAU

Grande, la jupe permet de se baigner (échelle type plongée) et d’accéder facilement à l’annexe.

Elle accueille le radeau de survie, stocké dans son support verrouillable spécifique. Facile d’accès, le radeau peut donc, en cas de nécessité, être mis à l’eau sans effort.

Douchette mitigeur eau froide/chaude.

L’arceau intègre une partie mobile permettant de mettre à l’eau ou relever aisément l’annexe. Elle se manœuvre grâce au winch manuel/électrique.

Perche IOR, bouée Silzig, feu à retournement.

Deux supports inclinés latéralement de cannes à pêche.

Laisser un commentaire

Fermer le menu